Témoignages

À peine 15 ans, j’étais violé par des cambrioleurs. Mon mari m’a insultée et sous-estimé à chaque dispute. Il m’a obligé à faire un avortement, mais j’ai refusé. J’ai eu l’enfant après avoir violé. Et mon mari a détesté mon enfant et applique tout type de violence envers nous deux. L’association nous a aidées beaucoup.
Claudette
Mon mari était un homme ivrogne. Il a l’habitude de rentrer tard la nuit. Il a dépensé la moitié de son salaire dans la discothèque. En plus de ça, il m’a frappé à chaque fois que je lui ai demandé où il était, il a dépensé l’argent par quoi ? Malheureusement, mon pied gauche est fractionné après avoir frappé par une chaise.
Hermene
J’ai eu un faux accouchement après avoir frappé par mon propre mari. Je me suis devenue stérile. Mon mari était quelqu’un de bien avant, mais vu que je ne peux plus lui donner un enfant, il a changé. Il me trompait, me frappait, même insultait auprès de nos familles et amies. Melvin, un volontaire de womens press était mon ami, c’est lui qui m’ a aider.
Josephine
Mère de deux enfants, Yoanne a décidé de quitter son mari face aux actes qu’il l’ a fait subir. Son mari l’a trompé et seulement Yoanne qui s’en charge les frais d’études de ses enfants et les loyers. Il a essayé de tuer Yoanne devant sa propre fille. Elle a pris connaissance l’association en discutant avec ses amies et décidé de rejoindre la plateforme.
Yoanne
Je me suis obligé d’épouser mon locataire. J’ai traversé beaucoup d’épreuves et celui qui m’a aidé. Deux mois plus tard, il m’a menacé de lui épouser sinon je rembourserai tous les apports qu’il m’ a donnés dans le plus bref délai. Je n'ai pas le choix, et en attendant, j’ai croisé un ami qui travaille en tant que bénévole chez womens press et je lui ai raconté mes problèmes et sans hésiter, il m’a emmené dans leur bureau.
Francia
À l’âge de 17 ans, mes parents m’ont obligé à épouser un homme que je connais à peine. C’était le patron de mon père. Il a conclu un accord avec mes parents et menacé mon père de licencier de son poste si je refusai. Mon mari était 60 ans à l’époque, or que je suis à peine 17 ans. Il a utilisé son pouvoir même dans notre foyer. Il m’a brutalisé nombreux de fois. En écoutant la radio que j’ai entendue womens press. Actuellement, je suis un volontariat de la plateforme.
Maria